PAVLOS DIONYSSOPOULOS

audio-wave-5.png
 

BAROQUES

 

BAROQUE I - Pavlos Dionyssopoulos (1966)

Lés de papier massicotés montés sur un fond en bois. Encadrement sous Plexiglas®. 

minus-4.png
 

BAROQUE III - Pavlos Dionyssopoulos (1966)

Lés de papier massicotés collés sur un fond en bois. Encadrement sous Plexiglas. ©Galerie Sobering Photographie (Cécile Gremillet).

minus-4.png
 

BAROQUE V - Pavlos Dionyssopoulos (1966)

Lés de papier massicotés collés sur un fond en bois. Encadrement sous Plexiglas. ©Galerie Sobering Photographie (Cécile Gremillet).

minus-4.png
 

BAROQUE VII - Pavlos Dionyssopoulos (1966)

Lés de papier massicotés collés sur un fond en bois. Encadrement sous Plexiglas. ©Galerie Sobering Photographie (Cécile Gremillet).


CRAVATES / CHEMISE / VERRE / PINCEAUX

 

CRAVATES - Pavlos Dionyssopoulos (1991)

Lés de papier massicotés collés sur un fond en bois peint. Encadrement sous Plexiglas. ©Galerie Sobering Photographie (Cécile Gremillet)

minus-4.png
 

CHEMISE - Pavlos Dionyssopoulos (2015)

Lés de papier massicotés collés sur un fond en bois peint. Encadrement sous Plexiglas.

minus-4.png
 

SANS TITRE - Pavlos  Dionyssopoulos (1963)

Lés de papier massicoté collés sur toile. Encadrement sous Plexiglas. 100 cm x 81 cm. ©Galerie Sobering Photographie (Cécile Gremillet)

minus-4.png
 
IMG_8950.JPG

ROULEAU - Pavlos Dionyssopoulos (1994)

Oeuvre composite (Bois, peinture acrylique, lés de papier massicoté, rouleau plastique et PVC).Encadrement sous Plexiglas®. 51 x 71 cm. 

minus-4.png
 

PINCEAUX - Pavlos Dionyssopoulos (2014)

Pinceaux, lès de papier massicotés montés sur un fond en bois peint. Encadrement sous Plexiglas. ©Galerie Sobering Photographie (Cécile Gremillet)

minus-4.png
 

VERRE - Pavlos Dionyssopoulos (2015)

Verre et paillettes de papier massicoté monté sur un fond en bois peint (14,5 cm). Encadrement sous Plexiglas. ©Galerie Sobering Photographie - Cécile Gremillet


Biographie Pavlos Dionyssopoulos:

Pavlos Dionyssopoulos est né à Filiatra (Grèce) en 1930. Dans un premier temps, il étudie la peinture à l'école des Beaux-Arts d'Athènes. Par la suite, il obtient au cours de ses études de nombreuses bourses qui l’amène à poursuivre ses recherches à Paris. Paris où il s’installe définitivement en 1958.

Ses recherches artistiques seront dès lors très largement influencées par l'atmosphère novatrice régnant dans la capitale dans ce début des années 1960. C’est grâce notamment à l’influence des Nouveaux Réalistes et de Pierre Restany que son art évolue de la peinture traditionnelle sur toile à l'utilisation de matériaux dits bon marché issus de la civilisation moderne.

Il choisi comme matériau principal le papier imprimé qu’il coupe en fines bandes à l'aide d'une machine (affiches massicotés). La disposition des bandes forme des surfaces ondulantes, où les couleurs et le matériau s'unissent. 

Cependant, son travail initialement abstrait évolue vers la représentation d’images figuratives ou encore, d’objets en trois dimensions à la mesure de l'illusion visuelle. C’est occasionnellement qu’il utilisa d'autres matériaux, tels que la laine d'acier ou les rubans Bolduc® mais toujours avec le même savoir-faire et la même inventivité. 

Il a également créé des environnements et des installations spatiales (Rideaux, Colonnes, Forêts, Drapeaux) et des manifestations d'art visuel faisant participer le public. Ses images élaborées et imaginatives nient souvent l'aspect matériel de leur construction, se soumettant dès lors et uniquement à une sensation métaphysique. Source